Quantcast

FacebookTwitterGooglePlusFluxRSSInstagramLinkedin

Notre Blog SkyrockWordPressDailymotionYouTubeSnapchatBlued

31 OCTOBRE 2012 - ELECTIONS AMERICAINES, MODE D'EMPLOI

31 OCTOBRE 2012 –

Élections américaines, mode d’emploi

Le 6 novembre, des millions d’électeurs américains sont invités à se rendre aux urnes pour désigner celui qui sera leur président ces quatre prochaines années. Un vote indirect, qui passe par un collège électoral, bien différent du système français au suffrage universel. Europe1.fr vous dit tout sur ce mode de scrutin un peu particulier.

Qui vote pour qui ? 215 millions d’électeurs américains âgés de plus de 18 ans pourront voter le 6 novembre pour élire leur président et leur vice-président. Ils doivent aussi renouveler la Chambre des représentants, ainsi qu’un tiers du Sénat et d’autres scrutins locaux sont organisés le même jour.

Dans l’élection présidentielle, les Américains ne votent pas directement pour les candidats, mais pour des grands électeurs, une fonction honorifique, qui sont chargés de les représenter pour désigner le président. Leur nombre varie en fonction des États, de 3 dans le Delaware à 55 pour la Californie. En tout, il en existe 538 grands électeurs. Pour remporter la course à la Maison-Blanche, un candidat doit donc en obtenir au moins 270.

Comment votent les Américains ? Le vote diffère en fonction des circonscriptions. Les électeurs peuvent voter avec des cartes perforées, des lecteurs de bulletins de vote à scanner optique, ou, encore plus sophistiqué, des machines à voter et des écrans tactiles. Depuis plusieurs années, la tendance est au vote anticipé, dont les modalités varient, là encore, en fonction des circonscriptions. En 2012, les observateurs estiment à 35% la proportion d’électeurs qui devraient avoir déjà voté avant le 6 novembre. Barack Obama lui-même a donné l’exemple, en votant par anticipation à Chicago fin octobre.

Comment sont décomptés les votes ? C’est l’une des bizarreries de ce système : un président peut être élu même s’il n’a pas remporté le plus grand nombre de voix. Dans chaque État, c’est en effet le ticket arrivé en tête qui remporte tous les grands électeurs de cet État. En 2000, George W. Bush avait obtenu 537 voix de plus que son rival démocrate Al Gore en Floride, soit 48,9% contre 48,8% des voix. George W. Bush avait alors remporté l'ensemble des grands électeurs de cet État très important, gagnant ainsi sa place à la Maison-Blanche. Pourtant, au niveau national, Al Gore avait obtenu 500.000 voix d'avance sur lui.

L’enjeu est-il le même partout ? Les États n’ont pas tous le même poids dans l’élection, d’abord parce qu’ils n’ont pas tous le même nombre de grands électeurs, mais aussi parce que certains votent toujours pour le même camp. La Californie et ses 55 grands électeurs sont ainsi acquis à la cause démocrate, tandis que le Texas, doté de 38 grands électeurs, penche plutôt du côté républicain. En revanche, plusieurs États, baptisés "swing states", sont encore indécis et votent différemment d'un scrutin à l'autre. Les électeurs y sont donc particulièrement choyés, comme c’est le cas cette année en Floride, dans l’Ohio et en Virginie, des États-clés qui peuvent faire basculer l’élection.

Quel est le calendrier ? Selon le "Presidential election day act" de 1845, l’élection est fixée au premier mardi qui suit le premier lundi de novembre. Soit, pour 2012, le 6 novembre. Mais une fois cette date passée et le résultat connu, il faudra patienter jusqu’au 17 décembre prochain, date de la réunion du collège électoral au cours de laquelle les grands électeurs éliront officiellement le président et son vice-président. Ces derniers n’entreront en fonction que le 20 janvier 2013.

SONDAGES

Le 29 Octobre, Obama devance de trois points Romney à neuf jours du scrutin selon un sondage Ipsos/Reuters publié dimanche. Le président sortant est crédité de 49% des intentions de vote, contre 46% pour son rival républicain, montrent les résultats de ce sondage quotidien dont la marge d'erreur est toutefois de 4 points de pourcentage.

Les Européens donnent Obama gagnant, Il écraserait son concurrent avec 75 % des voix, contre seulement 8 % à Mitt Romney. En France et en Allemagne, le score du président sortant frôle les 90 %. Et malgré une chute de 12 points entre 2009 et 2012, la cote du président américain reste à un niveau exceptionnellement élevé : 71 % des Européens approuvent la façon dont il gère les affaires du monde.

En revanche, les républicains semblent grands favoris pour remporter la majorité des postes de gouverneurs mis aux voix le même jour.

Sur les onze Etats qui doivent désigner un nouveau gouverneur, huit mandats sont actuellement détenus par des démocrates mais certains pourraient basculer dans le camp conservateur. A l'heure actuelle, les républicains occupent 29 postes de gouverneur et, d'après les sondages, le Grand Old Party pourrait décrocher au total 30 à 33 postes de gouverneur, une force politique que ne reflète pas aujourd'hui le Congrès. Dans les années 1990, les républicains détenaient 22 postes de gouverneur sur les 50 que comptent les Etats-Unis.

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

__________________________________________________________________________________________________________________________________

PageRank Actuel

https://annuaire.laposte.fr/associations/equality-52445471700025/

<a href= »http://www.guide-gay.com » title="Guide Gay" target= »_blank »>Guide Gay</a>

Google+

Annuaire Tchat

Annuaire Association

Annuaire Webradio

Annuaire pour webmaster - Tchat

Annuaire liens durs - Rencontres

Referencement gratuit - formation java j2ee lyon - avis sur archos - activité pour enfants
visitez maupiti l authentique - photographe mariage toulouse - chien de terre neuve - tchatche

 

 CopyrightFrance.com