Quantcast

FacebookTwitterGooglePlusFluxRSSInstagramLinkedin

Notre Blog SkyrockWordPressDailymotionYouTubeSnapchatBlued

 
 

 

31 JANV 2011 : TOUS ENSEMBLE SOUTENONS KARIM

 Karim, jeune homosexuel marocain, toujours en attente de régularisation

Petition en ligne : http://www.petitions24.net/signatures/soutenons_karim/

L'une des unes du magazine  

Nous avons évoqué il y a quelques jours la délicate situation d'un jeune sans-papier, Karim. Ce marocain est menacé de mort dans son pays, en raison de son homosexualité. Le député Verts de Bègle Noël Mamère a récemment écrit au Préfet de Gironde pour lui demander d'étudier son cas et de le regulariser. Mais, visiblement, Dominique Schmitt ne semble pas enclin à accéder à cette demande, estimant que ce jeune homme ne serait pas en danger dans son pays.

Récemment interrogé par une journaliste de "20 Minutes" sur la situation de Karim, jeune homosexuel marocain, menacé d'extradition, le préfet de Gironde a répondu que "l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) a vérifié ce risque et que cette peine n'est plus en application et ne fait l'objet d'aucune poursuite". Des déclarations qui ont hérissé Noël Mamère et sa suppléante à l'Assemblée nationale, la socialiste Naïma Charaï. "Comment oser affirmer qu'un jeune homosexuel ne court aucun danger au Maroc aujourd'hui ? C'est nier la rigueur morale réaffirmée par le gouvernement marocain en 2009, qui prétend clairement empêcher et combattre des dérives comportementales telles que l'homosexualité !", s'insurgent-ils dans un communiqué. "Nous, nous refusons de fermer les yeux sur la réalité et c'est pourquoi nous sommes très soucieux du sort du jeune Karim s'il est reconduit dans son pays d'origine. C'est à ce titre que nous avons choisi de défendre son dossier auprès de la Préfecture de Gironde, et c'est à ce titre que nous ne pouvons aujourd'hui nous satisfaire de la réponse qui a été faite par le Préfet", expliquent les élus. Aujourd'hui, l'heure est à l'inquiétude. Karim serait actuellement très affecté par cette situation.

La justice, dernier espoir ?
"En tant qu'élus d'une République qui s'est toujours prévalue de protéger et respecter les Droits de l'Homme, nous ne pouvons accepter le sort de Karim: son homosexualité représente indiscutablement un risque pour sa sécurité au Maroc et un pays comme le nôtre, dans lequel sont combattues les discriminations à caractère sexuel, ne peut cautionner les pratiques marocaines en renvoyant Karim là-bas", écrivent-ils. Par conséquent, Noël Mamère et Naïma Charaï exigent l'annulation de l'arrêté de reconduite à la frontière à l'encontre de Karim, et le réexamen de son dossier en vue d'une régularisation, seule garante de sa sécurité. A ce jour, il ne leur a donné aucune réponse. "J'espère que le préfet reviendra sur sa position", souligne Naïma Charaï. Si tel n'est pas le cas, il ne restera plus qu'un espoir, la justice. Le 28 décembre le tribunal administratif de Bordeaux a rejeté un recours de Karim. Dans les jours à venir, son avocat, Me Uldrif Astié, va faire appel de cette décision, dans l'espoir d'une issue favorable. Le préfet précise qu'à ce jour, il n'a pas été porté à sa connaissance que l'intéressé avait fait appel de cette décision devant la Cour administrative d'appel. "Cette possibilité lui reste offerte, et si l'appel est formé dans les délais, il ne sera pas éloigné dans l'attente de la décision de cette juridiction. L'intéressé pourrait également engager une procédure de demande d'asile. Dans cette hypothèse, la transmission de son dossier sera faite pour être traitée d'urgence et aucune mesure d'éloignement ne sera engagée dans l'attente de sa décision", précise Dominique Schmitt
.

 

SOUTIEN A KARIM - Un jeune marocain qui risque l'expulsion en France et la prison au Maroc

Le Centre LGBT Aquitaine Le Girofard et ses partenaires associatifs de Gironde soutiennent Karim, un jeune homosexuel habitant à Bordeaux risquant l'expulsion car il est sans papiers mais aussi la prison au Maroc, car nous rappelons que l'homosexualité est puni au Maroc pour une peine de 3 ans. Les Associations LGBT de Gironde sont tres touchées par son histoire et entament un projet de soutien a Karim en suivant de pres ce dossier. De plus le president du Girofard sera présent le 21 janvier prochain a la Mairie de Bègles pour une signature d'une convention de parrainage republicain.

Petition en ligne pour soutenir Karim : http://www.petitions24.net/signatures/soutenons_karim/

Afin de mieux comprendre cette histoire, je vous propose en premier lieu de cliquer sur les liens suivants qui sont des articles de presse expliquant bien la situation de Karim.

Article sur AFP : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i7A7UoXYHgeraNQehmF3uzk7sQgA?docId=CNG.6619afcb4a592da646c70e16c713253e.221

Article sur 20 Minutes : http://www.20minutes.fr/article/651282/bordeaux-il-risque-prison-maroc

Article sur Libération : http://www.liberation.fr/societe/01012312875-un-jeune-sans-papiers-homosexuel-menace

Article France 3 Aquitaine : http://aquitaine.france3.fr/info/un-homosexuel-marocain-craint-l-expulsion-66873266.html

Egalement des articles concernant la decision de justice du decembre 2010 :

Ici : http://www.yabiladi.com/articles/details/4091/justice-francaise-decide-d-expulser-karim.html

En sachant que vivre sans papier en France reste un acte illégal et punissable par la loi, et que nous avons le devoir de respecter cette loi en France quel que soit la decision de justice et de la préfecture, nous nous battrons quand meme afin de defendre l'histoire de Karim, un marocain et homosexuel de 25 ans, vivant depuis 8 ans à Bordeaux en France sans papier en ayant affronté des parcours difficiles au niveau travail et logement pour s'en sortir et qu'il a tout fait pour s'en sortir sans basculer dans la mauvaise pente. Mais surtout il a le désir profond de rester en France légalement et proprement, et ne désire absolument pas revenir dans son pays auquel il s'est senti jamais accepté là bas tel qu'il est.

L'association Gayfree a pris connaissance de cette nouvelle et bien lu les articles de presse concernant la situation de Karim, et soutient Le Girofard dans sa démarche. En Sachant que nous sommes partenaires associatifs et adhérents avec le centre LGBT Aquitaine Le Girofard, et sachant que nous sommes nous memes une association militant contre les discriminations et l'homophobie, nous soutenons ce dossier. Nous n'avons pas malheureusement le droit pour le moment de nous porter partie civile sur ce dossier, du fait que notre association existe depuis moins de 5 ans, mais en tant que militant nous ferons de notre mieux pour défendre l'histoire de Karim

Karim est parti du Maroc car il a été victime de brimades concernant son orientation sexuelle. En France il s'est senti accueilli et accepté, il n'aurait commis aucune faute grave une fois en France. Il a juste besoin d'une seule chose : etre regularisé. Le faire repartir au Maroc ce serait doublement le condamner : d'abord l'exclure puis ensuite l'envoyer en prison, ce serait l'isoler definitivement moralement comme au Maroc il se sent rejeté humilié et rabaissé, il ne pourra plus vivre normalement, chose qui serait inhumain. Meme si nous n'avons pas le pouvoir de changer les lois au Maroc concernant l'homosexualité, en France Karim a une chance de vivre comme tout le monde, laissons lui une chance de prouver sa bonne foi et ses engagements en France. De plus il n'a commis aucun delit grave pendant les 8 années qu'il est resté en France, comme le vol la drogue ou autre,... chose qui pour nous est suffisant, il a fait ses preuves et qu'il doit a tout prix continuer a etre dans cette voie, c'est a dire respecter les lois francaises. L'homosexualité en France, contrairement au Maroc n'est plus un delit depuis 1982 donc la France ne doit pas expulser Karim du fait qu'il est homosexuel, la France doit aussi respecter les droits de l'homme et la charte européenne des droits fondamentaux, il reste plus qu'une seule etape : qu'il ne soit plus sans papiers. Nous comptons sur la justice et le gouvernement pour bien reflechir a cette situation et sollicitons aupres de la prefecture et de la justice une decision favorable concernant sa regularisation en France.

Si vous aussi vous etes touchés par cette histoire et voulez apporter votre soutien, sous forme de pétition ou de messages, ecrivez nous sur notre adresse : gayfree.asso@yahoo.fr, nous transmettrons evidemment vos messages au Girofard étant donné que nous sommes partenaires avec eux.

Merci pour lui

Sandy.G (Président Association Gayfree)

 

Ci-Joint une photo de Karim : (Photo article sur 20 Minutes)

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

__________________________________________________________________________________________________________________________________

PageRank Actuel

https://annuaire.laposte.fr/associations/equality-52445471700025/

<a href= »http://www.guide-gay.com » title="Guide Gay" target= »_blank »>Guide Gay</a>

Google+

Annuaire Tchat

Annuaire Association

Annuaire Webradio

Annuaire pour webmaster - Tchat

Annuaire liens durs - Rencontres

Referencement gratuit - formation java j2ee lyon - avis sur archos - activité pour enfants
visitez maupiti l authentique - photographe mariage toulouse - chien de terre neuve - tchatche

 

 CopyrightFrance.com