Quantcast

FacebookTwitterGooglePlusFluxRSSInstagramLinkedin

Notre Blog SkyrockWordPressDailymotionYouTubeSnapchatBlued

30 NOVEMBRE 2012 - SITUATION SIDA EN FRANCE 2012

30 NOVEMBRE 2012 –

SITUATION SIDA EN France en 2012

Comme chaque 1er décembre, se déroule la journée mondiale du sida avec cette année comme thème « Objectif zéro : zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida ».

En France, ce sont environ 150.000 personnes qui sont porteuses du virus du SIDA dont 30.000 qui ne le savent pas. Cela pose un véritable problème. Pour elles d'abord, car plus les malades sont pris en charge tôt, mieux ils sont soignés. Pour les autres aussi, car ces malades cachés risquent de propager le virus sans le savoir. L'enjeu est donc de dépister ces malades.

On l'appelle l'épidémie cachée du SIDA. Ces personnes porteuses du virus et qui ne le savent pas. Elles seraient 30.000 environ en France. En tout, 150.000 personnes seraient porteuses du virus du Sida.

Pour cette journée mondiale de lutte contre le Sida – ce samedi 1er décembre – les professionnels de santé s'inquiètent. Ces personnes atteintes sans le savoir risquent en effet d'infecter d'autres personnes. De plus, elles ne peuvent pas bénéficier d'une prise en charge précoce.

"Oser parler de dépistage ciblé"

L'enjeu est donc important explique Le Professeur Jean-François Delfraissy, le Directeur de l'Agence nationale de recherche sur le SIDA : "Il faut mieux cerner qui fait partie de cette épidémie cachée. Il faut aussi mieux cibler le dépistage avec une proposition de dépistage généralisé portée par les généralistes. Il faut aussi oser parler de dépistage ciblé chez les populations plus à risque que d'autres."

Ainsi, détailles Jean-François Delfraissy, "parmi les nouvelles contaminations, la population homosexuelles est plus touchée que d'autres. La population des migrants et des femmes migrantes est aussi plus touchée".

"Une vraie demande de dépistage"

Depuis novembre 2010, les associations ont le droit de proposer un dépistage rapide en prélevant une goutte de sang sur le doigt. Le résultat est délivré en quelques minutes. L'association Aides pratique un dépistage ciblé et les résultats sont prometteurs. Depuis le début de l'année, Aides a ainsi réalisé près de 13.000 tests en France dans ses locaux et hors les murs.

"On a 30% de personnes jamais dépistées, explique Bruno Spire, le président d'Aides, et on a un taux de séropositivité jusqu'à 3,5% parmi ceux qui cumulent plusieurs vulnérabilités, comme la migration et l'homosexualité".

L'association a d'ailleurs constaté une vraie demande de dépistage chez les gens. "Quand on est présent dans la rue ou dans des bus de dépistage on est parfois obligé de refuser du monde", raconte Bruno Spire. 

L'an prochain Aides espère monter en puissance. L'association redoute toutefois une baisse des subventions. En 2012 déjà, dans la région Paca, sont budget a été amputé de 30% 

Sida : Marisol Touraine veut généraliser les tests de «dépistage rapide»

A la veille de la Journée mondiale contre le sida, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, annonce sur France Info qu'elle veut généraliser les tests de «dépistage rapide».

Marisol Touraine estime qu'«il ne faut pas baisser la garde» face au VIH puisque «chaque année 7 000 personnes sont nouvellement infectées par le virus du sida». Dans ce contexte, la ministre des Affaires sociales et de la Santé pense que le «gouvernement doit généraliser les tests de dépistage rapide». Marisol Touraine détaille que «des financements seront renforcés en 2013 pour diffuser beaucoup plus fortement ces tests rapides».

 

Un « autotest » de dépistage du sida bientôt en France : son nom « Oraquick »

OraQuick, le premier autotest de dépistage du sida, change la donne du diagnostic.

Test OraQuick - DR

La commercialisation cet automne sur le marché américain, par la société Orasure et pour 40 dollars, d'OraQuick, le premier autotest de diagnostic du sida autorisé par la Food and Drug Administration (FDA), s'inscrit dans cette préoccupation.

Ce produit devrait permettre à des personnes qui ne se rendent pas dans les structures de dépistage médicalisé, de découvrir, en faisant chez elles ce test en vente libre, leur éventuelle séropositivité, première étape à une prise en charge de la maladie, mais aussi à la protection de leurs partenaires.

Aux Etats-Unis, le nombre de personnes infectées sans le savoir serait, selon le Center for Disease Control and Prevention, de l'ordre de 240.000. « En France, les dernières études ont revu à la baisse le nombre de personnes séropositives non diagnostiquées, de 50.000 à environ 20.000, mais ces dernières sont particulièrement difficiles à atteindre : personnes cachant leur homosexualité, toxicomanes et migrants d'Afrique subsaharienne en marge du système de soins... », explique Anne-Claude Crémieux, professeur de maladies infectieuses à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches.

En outre, les mentalités semblent avoir évolué. « On incite de plus en plus les gens à s'approprier leur santé », observe-t-on au ministère de la Santé. D'où sa saisine, cet été, du Conseil national consultatif d'éthique, qui avait rendu en 2004 un avis défavorable sur les autotests. Aujourd'hui, les autorités françaises de santé verraient plutôt d'un bon oeil l'arrivée d'un outil de diagnostic supplémentaire, dans la mesure où sa fiabilité serait confirmée. Sur ce point, l'Agence nationale de sécurité du médicament a également été saisie, même si, pour l'instant, Orasure n'a pas fait de demande de commercialisation pour son produit en France, car rien n'empêche de se le procurer via Internet.

Sur Internet, des tests sans garantie

On trouve déjà sur la Toile beaucoup de tests HIV mais aucun ne présente de garanties de sérieux. « Maintenant qu'OraQuick existe, autant vaudrait orienter vers lui les personnes en quête d'un test, estime Anne-Claude Crémieux, même si celui-ci ne renseigne pas sur des contaminations très récentes. »

D'autant que le diagnostic du sida n'est déjà plus exclusivement l'apanage du monde médical. Un décret de novembre 2010 autorisant le dépistage rapide par des non-médecins, les associations de lutte contre le sida se sont mises en campagne en allant à la rencontre des communautés les plus exposées, sur leurs lieux de vie.

L'association Aides dresse un bilan encourageant de l'expérience qu'elle a menée sur l'ensemble du territoire de janvier à septembre 2012. Elle lui a permis, sur quelque 12.700 tests, de détecter 1 % de séropositifs. Soit 5 fois plus qu'avec l'offre de dépistage classique et 3 fois plus que dans les centres de dépistage anonymes et gratuits. Or, parmi les personnes détectées, 30 % n'avaient jamais fait un test.

 

Le vaccin préventif n'est pas pour demain

En dépit des progrès considérables accomplis dans le traitement du sida, le vaccin prophylactique apparaît toujours comme la solution ultime. Mais on en est loin. « Après l'échec de l'essai clinique réalisé en Thaïlande en 2002, avec un vaccin prophylactique de Sanofi Pasteur, on a bien dû admettre qu'il fallait revenir à la biologie fondamentale », observe Jean-François Delfraissy, directeur de l'Agence nationale de recherche contre le sida. Aujourd'hui, deux nouvelles pistes sont explorées.
On a remis à l'honneur le rôle des anticorps et il reste à imaginer le vaccin capable de déclencher leur fabrication par le système immunitaire.
Autre piste, la modulation de la réponse immunitaire via une catégorie particulière de cellules immunitaires, dites « dendritiques ». Cette approche a donné lieu en France à la création d'un « laboratoire d'excellence », le Vaccine Research Institute, qui coordonne les laboratoires publics travaillant sur le sujet.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

__________________________________________________________________________________________________________________________________

PageRank Actuel

https://annuaire.laposte.fr/associations/equality-52445471700025/

<a href= »http://www.guide-gay.com » title="Guide Gay" target= »_blank »>Guide Gay</a>

Google+

Annuaire Tchat

Annuaire Association

Annuaire Webradio

Annuaire pour webmaster - Tchat

Annuaire liens durs - Rencontres

Referencement gratuit - formation java j2ee lyon - avis sur archos - activité pour enfants
visitez maupiti l authentique - photographe mariage toulouse - chien de terre neuve - tchatche

 

 CopyrightFrance.com