Quantcast

FacebookTwitterGooglePlusFluxRSSInstagramLinkedin

Notre Blog SkyrockWordPressDailymotionYouTubeSnapchatBlued

 
 

 

28 JANVIER 2012 - LYON UN REFUGE CONTRE L HOMOPHOBIE

28 JANVIER 2012 -

Présentation Le Refuge Lyon: un refuge contre l'homophobie

Comment s’accepter lorsque les autres refusent d’admettre qui vous êtes ? C’est la question auquelle sont confrontés tous les jeunes homosexuels et transsexuels en quête d’identité et dont l'entourage rejette la différence. Le Refuge de Lyon, structure qui accueille ces jeunes en détresse et sans autre ressource, fête aujourd'hui ses un an.


Le Refuge, c’est une association mais surtout une aide précieuse pour des jeunes de 18 à 25 ans en difficulté sociale soit parce qu’ils sont homosexuels ou transsexuels et qu’ils sont poussés dehors par leur famille et leurs proches qui refusent leur différence. Ces jeunes se retrouvent alors à la rue, sans argent, sans logement et démunis face aux aléas de la vie. L’association leur vient en aide en proposant des hébergements relais et un accompagnement social et psychologique avec notamment des rencontres en groupe ou seul, des conversations téléphoniques ou échanges de sms pour ceux qui ont besoin d'aide à distance.

Une réinsertion par le travail


C’est perdus que ces jeunes arrivent au Refuge et confiants et avec un travail qu’ils doivent en sortir. L’objectif est clair : leur permettre une réinsertion dans la vie active et cela passe avant tout par l’obtention d’un emploi. Seulement voilà, tout ne tombe pas du ciel, il faut chercher avec acharnement pour trouver un emploi. Le but de l’association est de leur faire prendre conscience que s’ils ne trouvent pas du travail, ce n’est pas parce qu’ils sont homosexuels ou transsexuels mais parce que trouver du travail n’est pas si simple.


A Lyon, 8 jeunes ont été hébergés en 2011 et 2 accompagnés à distance. Souvent des garçons d’une vingtaine d’années. L’association vérifie toutes les semaines si les jeunes sont en recherche de travail, qu’ils ne refusent pas d’opportunité et ne se laissent pas aller.
Parce que le problème de ces jeunes c’est qu’ils ont une mauvaise image d’eux-mêmes et en ayant peur d’être rejetés, ils créent eux-mêmes des situations d’échec. Le Refuge est là pour leur faire prendre confiance en eux.


A Lyon 25 bénévoles, professionels de l'écoute ou juste là parce qu'ils se sentent concernés, offrent leurs services. L’association dispose pour le moment d’un seul appartement relais de 2 places, ce qui ne lui permet pas de répondre favorablement à toutes les demandes. En 2010, seulement 10% des demandes ont pu être positives.
En 2012 la structure s’agrandira avec un appartement supplémentaire qui offrira une chance de plus de s’en sortir.

Le témoignage de Franck


Franck (appelons le ainsi par convenance) a 23 ans. Avant d’être Franck, il était Clémence. Pas facile d’assumer sa trans-identité lorsque l’on est si jeune. Franck a fui sa maison, n’appréciant plus les regards désapprouvants de ses parents et de ses frères qui l’appellent toujours Clémence. Accueilli chez 2 bénévoles de l’association Chrysalide, il prend contact avec le Refuge, sa seule solution pour se construire un avenir.
Le Refuge, c’est en fait le moyen pour lui de mettre des mots sur ce qu’il est. Le premier objectif, trouver un travail, a été rapidement atteint. Franck travaille désormais dans la restauration. Ses collègues, au moins, l’ont accepté comme il était, sans le juger en lui permettant de se changer aux vestiaires des hommes.


Si Franck a fui son domicile, c’est qu’il ne se sentait pas à l’aise dans son environnement. Ses parents ont surtout eu peur du regard des autres, qu’il fasse de mauvaises rencontres, se mettent en danger, se retrouve sur le trottoir… Tous les préjugés que véhiculent les médias sur les transsexuels. Mais Franck est déterminé. Il n’a pas eu la chance de naître homme, il devra travailler d’arrache-pied pour en devenir un. Son but ultime c’est de procéder à la transformation physique d’ici quelques années, une opération qui coûte très chère concrètement et psychologiquement. Il s’agit d’un traitement lourd mais Franck veut prendre ce risque afin de se sentir bien dans sa peau.


S’il souhaite changer de sexe, ce n’est pas le résultat d’un traumatisme comme on le dit trop souvent, c’est un cheminement progressif, une envie de changement et mieux vaut avoir une famille et des amis à qui en parler. Franck compte revoir ses parents mais il veut les ménager, leur faire parvenir des lettres au fur et à mesure de sa transformation physique pour les prévenir car il ne veut pas leur imposer un choc brutal.


Les projets sur du long-terme sont moins concrets. Il ne sait pas comment envisager son avenir. Pourra-t-il un jour avoir une petite amie ?


Et l’histoire de Franck n’en est qu’une parmi tant d’autres. Il se dit chanceux car il n’a pas souffert de violence physique, seulement de solitude et de la peur des autres.
Le Refuge a permis à Franck et à d’autres en quête d’une identité et de confiance en soi de s’affirmer dans la vie et d’opter pour une attitude positive et optimiste.


Le Refuge
69C, Avenue René CASSIN 69009 LYON

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

__________________________________________________________________________________________________________________________________

PageRank Actuel

https://annuaire.laposte.fr/associations/equality-52445471700025/

<a href= »http://www.guide-gay.com » title="Guide Gay" target= »_blank »>Guide Gay</a>

Google+

Annuaire Tchat

Annuaire Association

Annuaire Webradio

Annuaire pour webmaster - Tchat

Annuaire liens durs - Rencontres

Referencement gratuit - formation java j2ee lyon - avis sur archos - activité pour enfants
visitez maupiti l authentique - photographe mariage toulouse - chien de terre neuve - tchatche

 

 CopyrightFrance.com