Quantcast

FacebookTwitterGooglePlusFluxRSSInstagramLinkedin

Notre Blog SkyrockWordPressDailymotionYouTubeSnapchatBlued

 
 

 

18 OCTOBRE 2011 - AGRESSION LESBOPHOBE - Charleville Mezieres

Deux lesbiennes tabassées en pleine rue à Charleville-Mézières

 

Deux hommes ont roué les jeunes filles de coups lorsqu'ils les ont vues s'embrasser en public.

 

Les deux agresseurs identifiés


L'Union révèle ce matin que les deux agresseurs présumés, «très vite identifiés par les enquêteurs de la section criminelle de la sûreté départementale», se sont manifestés spontanément. L'un d'eux était déjà connu des services de police. Selon le quotidien régional, un premier agresseur s'est présenté de lui-même au commissariat, dès dimanche. Le second «a téléphoné pour dire que, travaillant toute la semaine en région parisienne», il viendrait s'expliquer vendredi prochain, lorsqu'il remonterait dans les Ardennes.

Deux jeunes lesbiennes ont été agressées sauvagement, samedi 15 octobre, vers 17 heures, en plein centre de Charleville-Mézières, en Champagne, rapporte sur son site internet le quotidien L'Union. Les violences se sont déroulées devant un nombre important de personnes.

 

La place Ducale était en effet noire de monde, en ce samedi après midi ensoleillé. Les deux femmes faisaient partie d'un groupe d'une dizaine de jeunes gens occupés à discuter sous les arcades de la place. Serrées l'une contre l'autre, elles s'embrassaient. Mais ce baiser d'amour a déplu à deux garçons qui passaient à proximité. Les deux jeunes hommes ont fondu sur le couple. Ils ont attrapé chacune des deux femmes, les jetant violemment contre un pilier des arcades et leur assénant de très sévères coups de poing. Mais les deux garçons ne se sont pas arrêtés là. Ils ont ensuite jeté leurs victimes à terre et leur ont donné des coups de pied.

 

Les agresseurs ont pris la fuite


Stupéfaits, choqués, interloqués, les membres du groupe auquel appartenaient les deux jeunes femmes ont mis quelques petites secondes avant de réagir. Des amies du couple sont alors intervenues, tombant à bras raccourcis sur les agresseurs, qui n'ont eu d'autre solution que de prendre la fuite.

Des badauds ont également tenté d'arrêter les deux hommes, en vain. Ils ont réussi à prendre la fuite. Les pompiers arrivés sur les lieux ont pris en charge les deux victimes, qui souffrent de multiples contusions. Elles ont été transportées au centre hospitalier de Charleville-Mézières.

 

Emoi dans la communauté LGBT


Une élue municipale de Charleville s'est rendue sur place aussitôt après l'agression. La police est également arrivée sur les lieux et a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances exactes de l'agression et de retrouver les deux hommes. Le témoignage des membres du groupe ayant vu le visage des agresseurs sera précieux aux enquêteurs.

Ce déchaînement de violence a suscité un vif émoi dans la communauté LGBT de la région. L'association LGBT Ex-aequo, à Reims, a décidé d'entrer en contact avec les victimes afin de leur proposer son soutien.

 

LE 21 OCTOBRE 2011, LA SANCTION EST TOMBEE !!

Prison ferme pour les cogneurs de lesbiennes de Charleville-Mézières

 



Ils avaient violemment frappé deux jeunes filles parce qu'elles s'embrassaient en public dans les rues de Charleville-Mézières. Deux hommes âgés de 19 et 20 ans ont été condamnés jeudi à 12 et 5 mois de prison ferme. L'auteur des insultes homophobes et des coups les plus violents a été condamné par le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières à deux ans prison dont un ferme et incarcéré à l'issue de l'audience.

 

Déjà connus de la justice


Le second accusé, poursuivi pour des faits de violences en réunion, a pour sa part écopé de 12 mois de détention dont 5 mois ferme. Selon le procureur de Charleville-Mézières, les deux prévenus étaient déjà connus de la justice pour des faits de violence.

Le 15 octobre, le couple de lycéennes qui échangeait quelques baisers sur la place Ducale de Charleville-Mézières, avait violemment été pris à partie par un premier jeune homme qui avait proféré des insultes homophobes avant de les frapper.

 

Un Kiss-in de soutien samedi 22 Octobre


Alors que l'une des jeunes filles se défendait à l'aide d'une bombe lacrymogène, un ami de l'agresseur s'est mêlé à la bagarre en la frappant à la volée devant de nombreux témoins qui ont été entendus par les enquêteurs. Les jeunes filles qui ont été choquées, souffrent de contusions et la plus touchée s'est vu prescrire trois jours d'interruption temporaire de travail, a précisé le procureur.

 

Trois homos,exaequo, Homozygote et Egayons-nous, ont lancé depuis Reims un appel à rassemblement suivi d'un «kiss-in» samedi à 16 heures sur la place Ducale, en soutien aux deux jeunes filles agressées.

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

__________________________________________________________________________________________________________________________________

PageRank Actuel

https://annuaire.laposte.fr/associations/equality-52445471700025/

<a href= »http://www.guide-gay.com » title="Guide Gay" target= »_blank »>Guide Gay</a>

Google+

Annuaire Tchat

Annuaire Association

Annuaire Webradio

Annuaire pour webmaster - Tchat

Annuaire liens durs - Rencontres

Referencement gratuit - formation java j2ee lyon - avis sur archos - activité pour enfants
visitez maupiti l authentique - photographe mariage toulouse - chien de terre neuve - tchatche

 

 CopyrightFrance.com