Quantcast

FacebookTwitterGooglePlusFluxRSSInstagramLinkedin

Notre Blog SkyrockWordPressDailymotionYouTubeSnapchatBlued

 
 

 

10 FEVRIER 2012 - SARKOZY ENTRE PETIT A PETIT EN CAMPAGNE

10 FEVRIER 2012 –

Nicolas Sarkozy dévoile les premiers axes de sa campagne

Dans l’entretien au Figaro Magazine à paraître, le chef de l’État se prononce pour un référendum sur les demandeurs d’emploi et une réforme du droit des étrangers.

 

Travail : un référendum sur les obligations des chômeurs

Face à la montée du chômage, Nicolas Sarkozy plaide cette fois pour une réforme radicale de la formation et de l’indemnisation des chômeurs. « Une forme de révolution », annonce-t-il, où « l’indemnisation ne sera pas une allocation qu’on touche passivement mais la rémunération que le service public de l’emploi versera à chaque demandeur d’emploi en contrepartie de la formation qu’il devra suivre ».

Après une phase de « formation obligatoire », le chômeur serait alors contraint « d’accepter la première offre d’emploi correspondant au métier pour lequel il aura été nouvellement formé ».

Cette proposition ouvre un chantier immense. Elle nécessitera d’abord une profonde rénovation du système de formation professionnelle. Elle suscitera aussi une levée de bouclier de la gauche, mais surtout des syndicats, qui dénoncent régulièrement la mise en accusation des demandeurs d’emploi et avaient déjà combattu la réforme du début du quinquennat visant à suspendre les indemnités en cas de refus de deux « offres raisonnables d’emploi ».

Nicolas Sarkozy entend pourtant faire de cette idée un élément phare de sa campagne, la jugeant « capitale pour l’avenir du pays ». Aussi, prévient-il, si aucun accord n’est possible, si « les obstacles catégoriels s’avéraient trop puissants », il en appellerait directement aux Français, via un référendum. Avec l’idée de provoquer un débat frontal sur « la façon dont on doit considérer le travail et l’assistanat ».

 

Immigration : changer la Constitution

Le chef de l’État revient de manière spectaculaire sur le sujet de la maîtrise de l’immigration dont il a fait depuis dix ans – dès 2002 au ministère de l’intérieur – l’une de ses marques de fabrique.

Première annonce choc, il relance l’idée de réformer le droit des étrangers. Il s’agirait de mettre un terme au double recours, devant les juridictions civiles et administratives, des personnes menacées d’expulsions. En 2008, Nicolas Sarkozy avait dû y renoncer car la commission Mazeaud avait estimé qu’une telle réforme n’était pas conforme à la Constitution. Désormais, le chef de l’État estime qu’il « faudra une réforme de la Constitution ».

Sur le terrain de l’intégration, le président juge inopportun la proposition de François Hollande de donner le droit de vote aux étrangers pour les élections locales.« Ce n’est vraiment pas le moment avec tous les risques de montée du communautarisme », tranche-t-il. Au passage, Nicolas Sarkozy accuse son probable futur adversaire de vouloir créer un appel d’air en régularisant les sans-papiers, alors que François Hollande ne s’est pas déclaré pour une régularisation massive mais au cas par cas.

Autre proposition choc : subordonner la délivrance des titres de séjours des conjoints étrangers de citoyens français à des conditions de ressources et de logement. Cette proposition devrait faire réagir fortement les associations de soutien aux étrangers et les juristes, car elle revient à pénaliser les couples binationaux aux revenus modestes.

 

Laïcité : assumer les racines chrétiennes

Au début de son quinquennat, en décembre 2007, Nicolas Sarkozy, avait prononcé un discours à la basilique du Latran, à Rome. Celui qui se présentait comme le promoteur d’une « laïcité positive » avait alors évoqué les « racines chrétiennes » de la France, ajoutant : « J’assume pleinement le passé de la France et ce lien particulier qui a si longtemps uni notre nation à l’Église. » Ces propos avaient provoqué de très vives critiques dans l’opposition et les milieux laïques.

Dans son entretien au Figaro Magazine, Nicolas Sarkozy persiste et signe. « N’amputons pas la France d’une partie de son histoire », dit-il. L’intention qu’a annoncée François Hollande d’inscrire le principe de séparation des Églises et de l’État dans la Constitution est tournée en dérision d’un : « C’est très original ! » Nicolas Sarkozy faisant observer que la laïcité est déjà affirmée à l’article premier de la Constitution.

« J’espère que dans les semaines qui viennent, on fera preuve d’un peu plus d’imagination », poursuit-il, très offensif sur un sujet où, ces dernières années, de la loi sur le voile à l’école (2004) à celle sur la burqa (2011), l’UMP a pris de vitesse le Parti socialiste.

 

Mariage homosexuel et euthanasie : c’est non

Sur deux sujets de société clivants, Nicolas Sarkozy prend le contre-pied de François Hollande. Le chef de l’État confirme qu’il n’est « pas favorable » au mariage homosexuel, contrairement au candidat PS, expliquant pourquoi il n’a pas honoré, en 2007, sa promesse d’un « contrat d’union civile » : parce qu’il aurait été « inconstitutionnel » de réserver ce contrat aux seuls homosexuels.

Nicolas Sarkozy rappelle qu’il a « veillé à garantir aux homosexuels les mêmes avantages, en termes de succession et de fiscalité, qu’aux couples mariés mais dans le cadre du pacs » – à l’exception de la pension de réversion. « En ces temps troublés, où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu’il faille brouiller l’image de cette institution sociale essentielle qu’est le mariage », argumente-t-il.

Le président de la République est pareillement réticent à l’adoption d’enfants par des couples de même sexe. « Je sais qu’il existe des situations particulières avec des hommes et des femmes qui assument parfaitement leur rôle parental. Mais elles ne m’amènent pas à penser qu’il faudrait inscrire dans la loi une nouvelle définition de la famille. »

Concernant la fin de vie, Nicolas Sarkozy est également très clair. Contrairement à François Hollande, il ne souhaite pas légaliser l’euthanasie. Selon lui, cette pratique « risquerait de nous entraîner vers des débordements dangereux et contraires à notre conception de l’être humain. La loi Leonetti, ajoute-t-il, est parfaitement équilibrée, elle fixe un principe, celui du respect de la vie. Pour le reste, laissons place au dialogue entre le malade, sa famille et le médecin. »

 

Éducation : des professeurs davantage présents dans les écoles

Nicolas Sarkozy reprend un objectif évoqué il y a un mois lors de ses vœux au monde éducatif, à Poitiers : l’augmentation de « la présence des adultes dans l’école ». « Il va falloir (…) considérer que la classe est le lieu de l’enseignement et l’école celui de l’éducation », affirme le chef de l’État.

En clair, il s’agirait de modifier les obligations de service des enseignants pour qu’ils effectuent au sein de l’établissement une partie du travail de correction et de préparation, mais aussi qu’ils soient davantage disponibles pour encadrer et accompagner les élèves.

Nicolas Sarkozy avait d’ailleurs indiqué, début janvier, que les enseignants bénéficieraient à l’avenir de bureaux au sein des établissements. Ne précisant pas que la décision et le coût de leur construction ou de leur aménagement incomberaient aux collectivités territoriales…

Tandis que François Hollande promet 60 000 postes de plus, le président de la République refuse de raisonner en termes d’effectifs. « Ceux-ci ont augmenté de 34 000 ces vingt dernières années, alors que dans le même temps, le nombre des élèves diminuait de 540 000 », explique-t-il, même si la tendance, côté élèves, s’est en partie inversée ces dernières années

 

Selon un sondage OpinionWay–Fiducial pour La Croix, 61 % des Français souhaitent que Nicolas Sarkozy déclare sa candidature à l’élection présidentielle « le plus tôt possible ».

Le président de la République, qui semble avoir décidé d’accélérer le calendrier, soulève un coin du voile concernant son futur programme, dans un entretien au Figaro Magazine à paraître samedi 11 février.

Il propose notamment un référendum sur les obligations des demandeurs d’emploi et une réforme du droit des étrangers.

Le statut de vrai-faux candidat n’est plus tenable. Les Français souhaitent, à 61 %, que Nicolas Sarkozy lève le suspense et se déclare « le plus tôt possible » candidat à l’élection présidentielle, selon un sondage OpinionWay–Fiducial réalisé pour La Croix.

En revanche, 36 %, dont 61 % de sympathisants UMP, souhaitent qu’il effectue son entrée en campagne « le plus tard possible ». Ce n’est pas cette hypothèse que le président de la République semble avoir retenue. « J’ai dit que le rendez-vous approchait : il approche », déclare Nicolas Sarkozy dans un entretien publié samedi 11 février par Le Figaro Magazine.

« On a toujours dit : fin février, début mars », rappelle Franck Louvrier, son conseiller en communication. Sauf que, à l’Élysée, la fin du mois a l’air de débuter dès le 16 février. « Si la question est de savoir si j’ai réfléchi, sur le fond et sur la forme, ma réponse est oui. Comme pour toutes les décisions importantes, je prends le temps d’une réflexion longue et approfondie », assure le chef de l’État à propos de l’annonce de sa décision.

Une stratégie de 1er tour ancrée très à droite

De fait, Nicolas Sarkozy montre depuis plusieurs semaines des signes d’envie d’en découdre avec François Hollande, qui le devance dans les sondages d’intentions de vote. Pour contrer le candidat socialiste, il a choisi de démarrer sa campagne sur le terrain des « valeurs », après avoir consacré une longue séquence aux questions économiques et sociales liées à la crise.

C’est tout l’objet de l’interview accordée au Figaro Magazine, où il s’exprime comme un candidat en livrant un certain nombre de propositions sur la famille, le travail, l’immigration ou l’école.

Nicolas Sarkozy esquisse ainsi les premières lignes d’un programme axé sur les thèmes traditionnels de la droite. Et il plante le décor d’une stratégie de premier tour ancrée très à droite, comme les récentes déclarations du ministre de l’intérieur Claude Guéant le laissent penser.

« Un premier tour à la Buisson », affirme un élu UMP, signifiant que les conseils de l’ancien directeur de Minute, Patrick Buisson, pour étouffer le Front national sont écoutés par le chef de l’État.

« Des idées neuves »

Pour autant, Nicolas Sarkozy, qui estime que les propositions de François Hollande manquent de souffle, compte également surprendre par « des idées neuves » ou des initiatives chocs, en proposant par exemple des référendums sur des questions de société.

Dans le Figaro Magazine, il suggère ainsi de consulter directement les Français sur les droits des chômeurs, et peut-être sur les droits des étrangers. Pourtant, il n’a pas organisé une telle consultation durant son quinquennat. Il a même essuyé un échec lors du référendum corse en 2003, quand il était ministre de l’intérieur.

Pour tenter de sortir de la crise comme pour sa future campagne, Nicolas Sarkozy a donc clairement opté pour une stratégie du risque. « Fillon 1, Fillon 2, la TVA, ça raconte une histoire, sans qu’il y ait de décrochage », note un ministre, expliquant que les plans de rigueur successifs ont peut-être abîmé la popularité du chef de l’État mais pas les intentions de vote dont il est crédité.

En résumé, poursuit-il, « les Français pensent : “on ne l’aime pas mais il fait le job”». Décidé à jouer la carte de la crédibilité et de la compétence, le président de la République estime que François Hollande lui a laissé un certain nombre d’espaces sur lesquels il va pouvoir encore faire des propositions jusqu’au 22 avril, date du premier tour de l’élection présidentielle.

Commentaires (4)

1. xujie 28/03/2012

louis vuitton uk are diversified in various kinds, handbags, backpacks, portable bags, purses, wallets and pouches. All kinds are popular among the whole word people.in fact, louis vuitton is one of the most famous fashion design master.he opened the fist suitcase shop called after his name.louis vuitton outlet is the perfect place for perfect Louis Vuitton products. At here, you can buy the best quality Louis Vuitton handbags, shoes, sunglasses and wallets. All items are triple-checked before they're delivered to you and make sure that the product don't have any flaw.<br/>

2. xujie 28/03/2012

coach outlet online Store would dynamically change your overall styles right away. The amazing knack about the unique coach handbag is that it would never disappoint your individual styles at all. Rather, it would instantly change your ultimate fashions in a remarkable manner.Though handbags are basically an accessory item of girls, there are many modern handbags and wallets for males too as it has become the ultimate fashion accessory at coach factory outlet.coach outlet can provide the coach exactly the same is expected in a retail store. It can help you find bags of various colors, shapes and designs, which prove once again that the coach is actually a selection for the housekeeper.<br/>

3. xujie 28/03/2012

coach outlet sells products which are excellent in quality and reasonable in price. All customers can easily pick up their favorite Coach briefcase, wallets, shoes, hats, scarf, jewelry and sunglasses.As a fashion and modern lady, you can never have too many bags but Coach, Coach is a great leather handbags brand. coach outlet store online have different look according to different designer concept.to obtain coach outlet online in Hainan is amongst the brand new darling from residential holiday makers.<br/>

4. xujie 28/03/2012

If you desire to go to coach factory outlet, but have no idea in which to go, you can research online. It is no doubt that there is drastically information and details about it for the reference.This coach factory online website is a great place to find Coach handbags at well below retail prices. They have a huge selection and the prices really are unbeatable for Coach purses, shoes, luggage, pet accessories, wallets and more.To find a Coach Bag of any size, color or style to fit your needs at the coach factory outlet online is a very necessary thing for every beautiful woman.<br/>

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

__________________________________________________________________________________________________________________________________

PageRank Actuel

https://annuaire.laposte.fr/associations/equality-52445471700025/

<a href= »http://www.guide-gay.com » title="Guide Gay" target= »_blank »>Guide Gay</a>

Google+

Annuaire Tchat

Annuaire Association

Annuaire Webradio

Annuaire pour webmaster - Tchat

Annuaire liens durs - Rencontres

Referencement gratuit - formation java j2ee lyon - avis sur archos - activité pour enfants
visitez maupiti l authentique - photographe mariage toulouse - chien de terre neuve - tchatche

 

 CopyrightFrance.com