Quantcast

FacebookTwitterGooglePlusFluxRSSInstagramLinkedin

Notre Blog SkyrockWordPressDailymotionYouTubeSnapchatBlued

06 MARS 2012 - SARKOZY VEUT DIVISER PAR 2 L'IMMIGRATION

06 MARS 2012 -

Nicolas Sarkozy veut diviser l'immigration par deux

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a déclaré mardi soir vouloir diviser par deux le nombre d'immigrés accueillis en France et imposer des conditions à l'attribution du minimum vieillesse et du Revenu de solidarité active (RSA) à des étrangers, s'il est réélu le 6 mai.

"Sur le quinquennat, je considère que pour relancer dans de bonnes conditions l'intégration, il faut diviser par deux le nombre de gens que nous accueillons, c'est-à-dire passer de 180.000 (par an) aux alentours de 100.000", a dit le chef de l'Etat, qui brigue un second mandat, lors de l'émission "Des paroles et des actes" sur France 2.

Il a aussi dit vouloir étendre aux candidats au mariage avec une Française ou un Français les conditions de revenus et de logement pour l'attribution d'un titre de séjour - conditions déjà appliquées au regroupement familial, ce qui a permis de réduire de 25.000 à 15.000 personnes par an le nombre d'immigrés pouvant venir résider en France par cette procédure.

Concernant les candidats au mariage, cela concernerait environ 50.000 personnes par an.

Il propose également de soumettre les candidats au mariage et au regroupement familial à un examen sur la pratique du français et la connaissance des valeurs de la République.

Cet examen, qui serait effectué dans les consulats de France, ne serait pas appliqué aux enfants de moins de 16 ans. Nicolas Sarkozy a souligné que cette procédure existait déjà pour l'Allemagne, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

Nicolas Sarkozy a par ailleurs dit vouloir régulariser les immigrés illégaux "pour cas humanitaire" plutôt que de parler de régularisation au cas par cas.

Il propose de subordonner l'attribution du RSA et du minimum vieillesse à des étrangers à des conditions de présence sur le territoire et d'activité. "Dix ans de présence sur le territoire et cinq ans d'activité pour bénéficier du RSA", a-t-il précisé.

Il y a aujourd'hui 165.000 étrangers bénéficiaires du RSA et 20.000 touchant le minimum vieillesse, a-t-il rappelé.

En revanche, il a assuré que rien ne serait changé concernant le droit des étrangers à bénéficier de la couverture maladie universelle (CMU) et de l'aide médicale d'urgence.

"La tradition de la France, c'est de soigner quelle que soit la nationalité", a expliqué le président-candidat. "Je ne souhaite pas qu'on remette en cause cette générosité française à l'égard des étrangers", même s'ils sont en situation illégale.

"Un étranger qui arrive en France, au bout de trois mois a le droit d'être soigné, c'est l'honneur de la France", ajouté Nicolas Sarkozy, qui a dit ne pas partager sur ce point l'avis de la candidate du Front national, Marine Le Pen, qui veut mettre fin à cette situation.

Concernant les étrangers en situation illégale, "on les soigne et ensuite on les renverra chez eux", a précisé le chef de l'Etat, qui a réaffirmé qu'il solliciterait par référendum l'avis des Français sur la mise en place d'un juge unique pour décider de garder ou non un étranger en France.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

__________________________________________________________________________________________________________________________________

PageRank Actuel

https://annuaire.laposte.fr/associations/equality-52445471700025/

<a href= »http://www.guide-gay.com » title="Guide Gay" target= »_blank »>Guide Gay</a>

Google+

Annuaire Tchat

Annuaire Association

Annuaire Webradio

Annuaire pour webmaster - Tchat

Annuaire liens durs - Rencontres

Referencement gratuit - formation java j2ee lyon - avis sur archos - activité pour enfants
visitez maupiti l authentique - photographe mariage toulouse - chien de terre neuve - tchatche

 

 CopyrightFrance.com