Quantcast

FacebookTwitterGooglePlusFluxRSSInstagramLinkedin

Notre Blog SkyrockWordPressDailymotionYouTubeSnapchatBlued

 
 

 

04 OCTOBRE 2011 - AGRESSIONS A BORDEAUX - GAYFREE LANCE UN APPEL

Nouvelle agression homophobe à Bordeaux

Notre Association Gayfree Lance un appel !!


nicolas1-1.jpg

Nouvelle agression Homophobe à Bordeaux le 02 octobre 2011, a peine 15 jours apres celle du Miroir d'eau.

Nicolas, victime de l'agression (en photo ci dessus)


Explication Des Faits

 

En premier lieu nous vous transmettons le reportage du 19/20 de France 3 Aquitaine du 03 Octobre 2011

 


 

Nicolas, 28 ans, a été roué de coups y compris à terre avec des coups de pieds, par l’un de ses voisins le soir du dimanche 2 octobre, en rentrant chez lui. Cela fait des mois que ce même voisin profère des insultes à caractère homophobe à son encontre. Trois jours avant de le rouer de coups, il lui a même jeté des cailloux. Une main courante a été déposée en avril dernier, suivie en juin d’une plainte. Sans suite.

 

Dimanche dernier, Nicolas n’a dû son salut qu’à ses voisins du dessous, qui, entendant ses cris, sont intervenus. L’agresseur n’a rien dit pendant qu’il frappait, si ce n’est «comme ça, tu vas la fermer ta sale gueule».

Sur le reportage de France 3, Matthieu Rouveyre, reclame une prise de conscience des autorités compétentes.

 

La victime souffre de nombreux hématomes au visage et dans le dos. Un médecin lui a prescrit trois jours d’arrêt de travail et deux jours d’incapacité temporaire totale (ITT). «Les policiers sont venus, ils sont parlé cinq ou dix minutes avec l’agresseur et sont repartis. Selon eux, vu que Nicolas n’a eu que deux jours d’ITT, l’affaire relève du tribunal de police et ils ne peuvent pas arrêter des gens à toute heure», raconte à Yagg Matthieu Rouveyre, militant LGBT, conseiller municipal et conseiller général PS.

 

Encore choqué, Nicolas n’est donc pas retourné dormir chez lui. «POLICE ET JUSTICE PAS À LA HAUTEUR» Lorsqu’on interroge Matthieu Rouveyre sur une éventuelle recrudescence des agressions, le militant et homme politique répond que les associations reçoivent «un témoignage de ce type par semaine, qui concerne Bordeaux ou le département». «On ne sait pas s’il y a une véritable recrudescence ou si les acteurs associatifs sont maintenant mieux identifiés, poursuit-il. Toujours est-il que les faits décrits témoignent d’une violence accrue.»

 

Face à cette violence, les instances policières et judiciaires manqueraient-elles de répondant? «La police et la justice ne sont pas à la hauteur, dénonce Matthieu Rouveyre. Quel seuil de violence devra-t-on atteindre avant qu’il se passe quelque chose?». Les associations ont d’ailleurs demandé à être reçues par le directeur départemental de la police et le procureur auprès du Tribunal de Grande Instance. Nicolas, lui, a déposé une nouvelle plainte.

 

Notre association Gayfree reclame un plan d'urgence contre les agressions homophobes à Bordeaux


Notre association Gayfree vient d'apprendre la nouvelle, le 04 octobre dans l'apres midi,  qu'une nouvelle agression homophobe s'est produite à Bordeaux le dimanche 02 octobre 2011, soit 15 jours apres celle du Miroir d'eau,

 

2 agressions homophobes à Bordeaux en 15 jours, la nous disons STOP !! Nous devons reagir au plus vite

 

Il y a 15 jours, un couple d'homosexuels se sont fait agressés en public par des jeunes car ils se sont embrassés en public sur les quais, en plein centre de Bordeaux. Suite à ca, une manifestation a été organisée le 28 septembre dernier, afin de crier notre colere contre les agressions homophobes à Bordeaux. Notre association Gayfree etait presente à cette manifestation.

Cependant est ce qu'une manifestation est suffisante afin d'arreter les agressions homophobes?? Surement pas !!  et ca n'empechera pas que d'autres agressions se produiront. Notre but c'est d'eviter que de nouvelles agressions à Bordeaux se produisent. Mais cela demande un engagement serieux de la part des autorités et des pouvoirs publics à Bordeaux d'abord en premier lieu que les agressions homophobes soient reconnus comme un crime, et deuxiemement etre exemplaire à Bordeaux au niveau de la justice en punissant severement toute forme de violence et agressions homophobes. Les personnes LGBT à Bordeaux doivent pouvoir vivre librement, dignement et en toute sécurité.

 

Nicolas, 28 ans s'est fait agressé serieusement sur le visage, et d'apres les dires de Nicolas, la police et la justice ne font pas grand chose, notre association Gayfree n'arrive pas a comprendre pourquoi la police a negligé autant cette agression. Ils sont intervenus dans les lieux, certes, mais ils sont partis juste apres l'agression sans donner suite. Notre appel se base donc sur ce point et nous en appellons donc a la mobilisation,

Les paroles et les discours c'est bien, dorenavant nous demandons du concret !! Nous reclamons à Bordeaux une meilleure securité envers la communauté LGBT en tout point !! Un homosexuel a les memes droits civiques comme tout citoyen francais et les lois sont appliquées pour tous !! Puisqu'une manifestation ne suffit pas, nous devons passer a une etape superieure, nous appelons au collectif LGBT Bordelais d'etablir ensemble un plan d'urgence contre les agressions homophobes à Bordeaux.

 

Nous demandons une enquete approfondie sur cette affaire sur ce qui s'est reellement passé, est ce d'abord reellement une agression homophobe, et si oui, pourquoi la police a décidé de classer cette affaire sans suite?

 

Pour la sécurité de la victime, l'agresseur aurait du etre au minimum en garde à vue pendant 24 heures. Et pour rappel, une loi existe contre toutes les formes d'agressions, qu'elle soit homophobe ou non, alors pourquoi la police aurait refusé de donner suite a cette agression?? Avons nous tous les elements ?? Affaire a suivre

 

Une agression reste une agression qu'elle soit homophobe ou non. La plainte de Nicolas est donc valide, vu l'etat de son visage, on peut bien le constater dans le reportage télé. Manque de preuves ou temoins peut etre pour suivre cette affaire?? Les preuves sont claires pourtant, l'hematome sur son visage ne s'est pas fait tout seul. Des temoins?? Il y en a au moins 2, les 2 autres voisins qui ont secouru Nicolas In Extremis, Si les 2 autres voisins n'auraient pas secouru a temps Nicolas, Ou serait Nicolas en ce moment??

 

Nous demandons donc que la police et la justice tiennent leur role au niveau de la loi face aux agressions homophobes, une loi existe !!. Les agressions homophobes sont punissables par la loi, dans certains cas les agressions homophobes dans les differentes villes de France ont été séverement punis par la Justice, la ville de Bordeaux doit suivre le meme chemin et doit montrer l'exemple.

 

Il y a donc du progres à faire concernant la lutte contre l'homophobie et les agressions homophobes à Bordeaux, nous devons y travailler ensemble pour qu'à Bordeaux afin d'eradiquer toute forme de violence et agressions homophobes

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

__________________________________________________________________________________________________________________________________

PageRank Actuel

https://annuaire.laposte.fr/associations/equality-52445471700025/

<a href= »http://www.guide-gay.com » title="Guide Gay" target= »_blank »>Guide Gay</a>

Google+

Annuaire Tchat

Annuaire Association

Annuaire Webradio

Annuaire pour webmaster - Tchat

Annuaire liens durs - Rencontres

Referencement gratuit - formation java j2ee lyon - avis sur archos - activité pour enfants
visitez maupiti l authentique - photographe mariage toulouse - chien de terre neuve - tchatche

 

 CopyrightFrance.com